Ubuntu for phones

La grande nouvelle, annoncée hier, est la préparation par Canonical, la société derrière Ubuntu, de Ubuntu for Phones. Ubuntu for Phone est un OS pour smartphone qui viendra concurrencer iOS, Android et Windows Mobile durant le courant 2013.

Une (très) longue vidéo de présentation est disponible sur le site d’Ubuntu. On la retrouve ici: http://youtu.be/cpWHJDLsqTU?t=6m37s

Personnellement, ce que j’en vois me plaît beaucoup. L’interface a l’air agréable et semble consistante avec celle d’Unity que l’on a dans la version desktop de l’OS. Je pense que la prise en main sera peut être un poil moins aisée au début qu’avec un Android (la navigation a l’air de tirer parti de toutes les directions) mais je pense qu’une fois en main elle offrira un beau niveau de productivité (j’aime particulièrement la navigation par le haut, via les icônes de la barre de notifications, comme montré ). Evidemment, l’OS est multitâche et tirera profit de la solution Ubuntu One.

Bref, c’est beau et ça a l’air prometteur. Même si cela va être très dur de percer dans un domaine largement dominé par iOS et Android, l’arrivée d’une solution ouverte est très intéressante!

Plus d’informations ici: http://www.ubuntu.com/devices/phone
Les bonnes idées là: http://www.ubuntu.com/devices/phone/design

Ubuntu for Phones et Boot to Gecko (Firefox OS)

Dans un commentaire, on m’a demandé ce que je pensais de Firefox OS, ou Boot to Gecko, ou encore B2G, OS mobile open source développé par Mozilla. Voici quelques points en vrac:

Applications

Sauf erreur de ma part, les application pour Firefox OS sont principalement prévues en HTML 5. J’ai l’impression -mais je me trompe peut-être- que dans ce sens B2G va être un peu comme un « super navigateur ». Au niveau d’Ubuntu for phones (UfP), il y aura les deux possibilités: un langage dédié qui permettra des performances plus poussées et un accès à plus de fonctions du téléphone et une très bonne intégration du HTML 5. Je trouve cette approche intéressante: le langage dédié permet des bonnes performances mais l’utilisation du HTML 5 permet -enfin!- de commencer à développer des application cross plateformes pour les mobiles (parce que développer pour Android, Windows Mobile, iOS, …, c’est un poil relou).

Téléphones cibles

Il m’a semblé voir à un endroit que B2G était plutôt destiné, du moins dans un premier temps, à des téléphones « bas de gammes » avec des caractéristiques techniques modestes. Ce n’est pas le cas d’UfP (voir tableau ici) et dans la vidéo, ça a l’air fluide et beau.

Tests

On peut tester Firefox OS sous Firefox via un plugin. Pour l’instant, pas de test d’UfP. Je crois que plus de news seront dispo lors de la CES du 8 au 11 janvier.

Mozilla vs Canonical

Même si Mozilla sait rassembler des développeurs pour faire des produits de qualité (Firefox et Thunderbird notamment) ils manquent peut-être d’expérience dans la création d’un OS. Canonical a une longueur d’avance de ce côté et là et cela se voit dans la démo: que l’on aime ou que l’on aime pas le style, UfP est clairement le fruit d’une réflexion et cela semble cohérent et agréable à utiliser. Je trouve que le fait que cela ressemble à la version desktop est un plus. La possibilité d’utiliser ensuite le smartphone comme un réel ordinateur est un plus. Sans parler de l’intégration d’Ubuntu One et, je pense de fonctionnalités de synchronisation entre Ubuntu desktop et le phone qui vont être très utiles…

Mon avis personnel / aboutissement

Quand je regarde les deux projets, je trouve que UfP a l’air bien plus abouti et user friendly et je ne serais pas étonné qu’il soit utilisable (réellement et pas juste pour des geeks curieux) plus tôt que Firefox OS. Après, j’espère qu’ils ne continueront pas trop loin dans l’ajout de fonctionnalité liées à Amazone et autres choses dans le genre.

Je serais pas étonné qu’un certains nombre d’utilisateurs d’Ubuntu (en partie constitué de bidouilleurs) soit très intéressé par l’essai d’UfP. Je ne sais pas si ces mêmes utilisateurs seraient autant motivés par un OS inconnu tel que Firefox OS.

Quoi qu’il en soit, l’émergence de deux OS mobiles libres d’un seul coup est une très bonne nouvelle et va peut être faire réfléchir Apple/Google/Microsoft à certaines choses. Au niveau respect de la vie privée de l’utilisateur, j’avoue que je ferais plutôt confiance à Firefox OS… Je pense que les deux OS vont apporter leur lots de bonnes idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *